startup ou commencer

L’histoire des entreprises et des startups qui réussissent commence bien quelque part.

Pendant le confinement, même si j’ai continué à travailler pour mes clients, j’ai profité de certains moments plus calmes pour faire un tri dans mes affaires que je n’utilise plus pour en faire profiter d’autres.

Je me suis séparé de plusieurs matériels photo pros, tout un setup de photo de nouveau-né (oui je suis passé par la photo de mariage et de bébé, c’était génial, mais trop prenant pour une vie de famille équilibrée en plus de mon activité sur le web).

Lors de ses ventes je me suis retrouvé avec que des acheteurs qui se lançait dans une nouvelle aventure.

Je pense que vous êtes énormément dans cette situation de changement juste après ce confinement. Après tout, il n’y a pas que le négatif qui en ressort de cette crise.

J’aimerais justement mettre un peu plus en lumière ce moment si intense qu’est le début d’une nouvelle aventure né non d’un désir de faire de l’argent, mais d’une passion, d’une vraie envie de se faire plaisir en faisant profiter son talent, son produit, son activité aux autres. Que ça soit de la photo, pour graver des souvenirs à tout jamais, ou de l’agriculture pour faire profiter de bons fruits bio à tous les consommateurs proches, ou une tout autre activité qui vous va bien.

Le commencement

Dieu créa la terre, oui, mais ensuite ? Nous on fait quoi après ?

Aujourd’hui, alors que vous avez fait le choix de démarrer une toute nouvelle aventure, né du coeur, qui en vrai vous le savez a toujours été en vous pour certain. Faire ce que j’aime, ce qu’il me plait, vraiment. N’est-ce pas en réalité tout ce qu’on désire ?

Si vous êtes dans cette forme de démarrage, je crois que vous avez déjà fait le plus dur !

Car une fois lancé, votre moteur est déjà allumé, il n’y plus qu’à avancer à votre rythme.

C’est sûr, il y aura surement des détours à faire, des ponts à construire, même des personnes qui vont vous étonner à être contre votre projet, où d’autres vont vous soutenir contre toute attente.

Ca fera surement un tri dans plein de choses.

Mais au fond vous êtes bien plus heureux à faire ce que vous voulez que de se contenter d’un job pour seulement un salaire…

D’ailleurs pendant un moment vous serez encore a travaillé pour de job « salaire », mais prenez courage ça va vite changer si vous continuez vers votre objectif.

startup ou commencer 2

1 . Se donner des objectifs

Ce point est surement celui que vous allez le plus lire dans tous les articles du même genre.
Je ne vais pas vous annoncer de recette miracle, où encore vous dire que si vous faites ça, vous aurez ça et demain vous deviendrez millionnaire cocktail à la main en 5 étapes.
Vous aussi vous les voyez passer ces vendeurs de rêves ? 😃

Je vous dirais bien que vous devriez faire un business plan avec des envies posées sur papiers tels que; dans 1 an j’aurai autant de chiffres d’affaires, dans 2 ans je le double, 3 ans je le maintiens et dans 4 ans ça roule tout seul et je deviens rentier.
Je vous rassure je l’ai fait aussi, et je n’ai pas du tout fait ce que j’espérais sur le papier.

Par contre !!!
Ce que j’ai réalisé est bien plus grand, et en toute honnêteté c’est ce que je voulais depuis le départ. Sur le papier j’avais posé comme titre (en résumé simplifié) : Designer de site internet qui va réaliser tel chiffre d’affaires année 1, 2, 3, 4 avec un planning d’achat de matériel, de jour travaillé par an pour mes clients et jours travaillés sur mes projets personnels.
En réalité, j’ai tout simplement fait plus de 6 années d’entrepreneur indépendant à pourvoir tout seul les besoins du foyer avec à l’intérieur mon épouse et mes deux enfants, passé de locataire à propriétaire, payés de super vacances à ma femme, une nouvelle garde-robe, avoir l’occasion de faire plaisir à mes enfants, etc. Une vie normale tout simplement, mais parfois impensable à certains moments quand on est entrepreneur.

Concrètement, ça donne quoi ? Posez un objectif lointain qui vous donnera toujours la meilleure des motivations tout au long de l’aventure. Par contre, il est indispensable de se donner de tout petits objectifs de réalisations très rapides pour alimenter cette satisfaction d’accomplissement.
Cela peut-être trouver votre premier client, puis 10, puis 100 clients, ou la confection de votre premier article, sa mise en vente, sa première vente, etc.

Ensuite en tant que business plan vous pouvez vous en faire un tel un comptable avec un chiffre d’affaires en objectif (réalisable). Sinon, faites-le de manière plus concrète :

  • 1 an : Je lance mon business (mettez le nom qui vous correspond : startup, ferme agricole, manège, école de surf, etc.) et je paie un SMIC à partir du 6è mois et je quitte mon job actuel une fois ce premier salaire versé.
  • 2 ans : Je fais tourner mon business et je me paie un salaire pour pourvoir entièrement sans aucune aide les besoins de mon foyer.
  • 3 ans : Je commence à investir un peu pour continuer à me démarquer, en maintenant la rentabilité de mon business. Bonus : Je me paie un super voyage en amoureux
  • 4 ans : On fait mieux que l’année passée, et se donne un objectif plus grand en investissement, soit un nouveau produit, challenge pro, devenir proprio des locaux, et construire ma maison en perso.
  • etc.

 

Se démarquer des autres

Réussir à se démarquer de la concurrence n’est pas facile.
La source qui pourrait le plus vous aider se trouve en vous. Chaque humain est différent, unique. Soyez vous-même sans chercher à être quelqu’un d’autre, vous êtes assez incroyable pour vous démarquer tout seul.

Rien que de savoir ça, et de l’accepter, vous pouvez faire maintenant pareil avec votre business, votre produit, votre idée. C’est sûr que vous n’allez pas réinventer la roue, mais un des exemples que je peux prendre pour vous expliquer mon point est celui des photographes.
>>> Aujourd’hui on fait tous des photos, avec des téléphones qui sont presque aussi bons qu’un appareil pro.
« Alors, pourquoi dépenser de l’argent pour un photographe pro lors de nos évènements marquants ? »
Cette phrase est l’un des prétextes que se donne tous les photographes en coup de mou en dehors des « je suis nul », « moins bien que les autres ».

Un photographe ne va jamais réinventer complètement la photo, il y a des règles de compositions, de traitements, de positionnement, etc. Par contre, il n’y a jamais eu de photographe comme vous, étant donné que vous êtes unique ! Mettez votre personnalité, vos émotions, vos envies, qui vous êtes dans chacun de vos reportages, de mise en place, de compositions, de cadrages, de traitements de la photo.
Et étonnement, une fois que vous aurez communiqué sur les réseaux votre vrai style qui vous appartient, vous vous serez enfin démarqué et vous aurez votre clientèle qui va commencer à venir petit à petit à vous toute seule.
C’est bien de s’inspirer d’un style (ne pas copier) pour commencer à maitriser les bases, mais ne restez pas trop dans cette zone de « confort », un moment donné il y faudra sortir et plongé dans le grand bain pour devenir qui vous êtes appelé à être.

Vous pouvez maintenant prendre cet exemple et le mettre à votre sauce, avec votre produit, ou le service que vous proposez.

Faire comme tout le monde et s’inspirer oui, faire comme vous avez envie pour votre public, c’est mieux et ça fonctionne bien mieux.

Abandonner monsieur tout le monde

A y mettre votre personnalité et ce que vous aimez, va faire énormément de tri dans votre clientèle. Un peu comme à l’école, on attire qu’une partie, mais jamais tout le monde. Sauf si vous avez un gros sachet de bonbons gratuits 😃

En business c’est pareil, focalisez-vous sur une seule clientèle, ou qu’un seul produit qui vous correspond, qui vous parle, qui sont en accord avec vos valeurs et ce que vous voulez communiquez, ce qui vous rendra heureux de vous levez chaque matin. Oui vous n’allez plus parler à tout le monde et perdre potentiellement plein de clients, par contre vous allez en gagner bien plus !

J’ai eu l’exemple d’une startup qui voulait lancer une application web et mobile sur un sujet très intéressant, qui répondrait à énormément de problématique de plein de métiers et secteur différents.
Le problème c’est qu’il parlait du coup à tout le monde, et il avait une énorme liste de fonctionnalités à mettre dans leur application.
Vous l’aurez compris que j’ai tout de suite poussé cette startup à choisir une cible plus précise, de rétrécir son périmètre d’intervention, et de préférence à une seule cible. Ca n’a vraiment pas été simple pour eux, mais ils avaient compris.
Quelques semaines plus tard à explorer plusieurs pistes et présenter leur projet à divers investisseurs, un client potentiel à surgit à leur grande surprise. Il s’agissait d’une très grosse entreprise leadeuse de l’électricité d’un pays qui n’est pas la France, très intéressé par leur application car cette application allait faire gagner des heures de travail par semaine à tous leurs employés sur le terrain.
Bingo ! Ils avaient trouvé un secteur sur lequel se focaliser et investir toutes leurs énergies pour sortir gagnant de ce pari.


Oubliez tout le monde, car vous n’aurez pas assez d’énergie pour convaincre toute la cour de l’école pour devenir vos amis.

Choisissez-en un seul qui va répondre à tous vos critères de réussite !

— — — —

Startup, ou créateur d’avenir meilleur, je serais heureux de connaitre votre parcours et vos challenges du moment. N’hésitez pas à commenter ou de nous partager votre histoire.

Jérémie Knops

UX / Product Designer

Conseillé pour entrepreneur passionné